Collectif Bette Davis

En résidence à la Maison des Artistes du 30 octobre au 6 novembre

Une semaine de résidence pour travailler sur la future pièce La vie est absurde, d'après le roman Karoo de Steve Tesich.

Fumeur invétéré et alcoolique notoire, le dénommé Saul Karoo aborde la cinquantaine séparé d'une femme qui le méprise et père d'un fils adopté qui aura grandi trop vite pour lui permettre d'établir un véritable dialogue. Scénariste au service d'Hollywood, on le croit cynique et dépourvu de talent. Mais quand l'opportunité de réécrire le scénario de sa propre vie se présente, il n'hésite pas un instant...

« Est-ce que ma vie aurait été différente si je n’avais pas fait telle rencontre ? Comment savoir, en plein milieu de ma vie si elle correspond à mes choix ? Et si j’avais la possibilité de réécrire tout ça, qu’est-ce que j’enlèverais, qu’est-ce que j’ajouterais ? »


Quand Béatrice Courtois et Maud Leroy découvrent le roman Karoo, c’est le tragique de la condition humaine qui les bouleverse. La possibilité que tout puisse basculer en une fraction de seconde, et la tentation de réécrire sa propre histoire, comme un roman dont on pourrait effacer des pages, en écrire d’autres, changer certains lieux, certains personnages…

À la Maison des Artistes, les metteuses en scène vont poursuivre l’adaptation de ce roman culte, avec les comédien.nes Fabrice Gaillard, Stéphane Hervé, Nicolas Génestin, et Arnaud Lefin à la création musicale.