Nuée

Emmanuelle Huynh / Cie Múa

La délicate invention d’un itinéraire dansé entre deux pays : la France et le Vietnam.

Fille d'un père vietnamien et d'une mère française, Emmanuelle Huynh avait déjà créé un spectacle autour de ses origines : Múa était sa toute première pièce, en 1995. 25 ans plus tard, elle y est retournée, et ce voyage à Saïgon et dans le delta du Mékong a grandi en elle, à tel point qu’elle a à nouveau souhaité explorer ses origines vietnamiennes, en se concentrant cette fois sur l’aventure migratoire de son père.

Elle a ainsi mené une enquête faite de points (sur une carte), de pointes (
celles de la danseuse, et celles de l’acupuncteur, métier de son père), suivant un tracé aussi invisible et sinueux que celui des 12 méridiens d’acupuncture situés sur notre corps. La danse qui en résulte s’avère être le trait d’union parfait pour tisser des liens entre deux cultures et deux pays.