Retour aux spectacles

Les demoiselles d’Afrique

Six danseuses réunies par Salia Sanou

Un portrait de la jeune génération de chorégraphes africaines et un manifeste artistique sur la place des femmes.

Quatre solos et un duo : voilà ce que le chorégraphe Salia Sanou, directeur de la Termitière de Ouagadougou, nous propose de découvrir en invitant ces demoiselles d’Afrique. Une passionnante soirée partagée avec cinq propositions courtes, créées dans un dénuement de moyens et d’effets, qui explorent avec énergie le quotidien des femmes, leurs états d’âme et de corps, le chemin parcouru et restant à parcourir pour forger leur propre identité. Un engagement à la fois individuel et collectif porté par une conviction souveraine : « C’est avec l’art qu’on peut changer le monde ».

Programme :
→ Ambivalent d’Aicha Kaboré (Burkina Faso)
→ Viol voilé de Germaine Sikota (Togo)
→ (IN)SECURE de Carmélita Siwa et Kadidja Tiemanta (Mali)
→ N'mati na Kanié
d’Ange Aoussou-Dettmann (Côte d’Ivoire)
→ À qui le tour ? d’Agathe Djokam Tamo (Cameroun)