White dog

Latifa Laâbissi I Figure Project

Sensible au mélange des genres tout comme à la diversité des individus et résistante au poids des assignations culturelles, Latifa Laâbissi interroge les rapports de pouvoir et de domination dans cette pièce créée pour quatre danseurs, où il n’est plus tant question de nous mettre face à nos propres clichés que de dés-identifier et de dés-assigner les rôles. La scénographie de Nadia Lauro, complice de longue date de la metteuse en scène, intervient comme une activation plastique de cette recherche à travers un savant tressage de lianes envahissant la scène.

En ces temps sombres, où prolifèrent les dispositifs de contrôle, les résistances se doivent d’être furtives, ponctuelles, fractales — tout sauf frontales” | Dénètem Touam Bona, écrivain