orchestre national de lille

direction jean-claude casadesus - piano soliste víkingur ólafsson

J-C is Back ! Après avoir momentanément laissé les clés du Vivat à d’autres brillants chefs (et cheffes) d’orchestre, le Maestro Casadesus reprend la baguette de l’ONL. Et pour fêter cette chouette nouvelle : Mozart et Strauss ! D’abord la folle et emballante ouverture de Cosi Fan Tutte, suivie du poignant Concerto pour piano n°24, exprimant avec brio « les épreuves et les combats que doit affronter l’homme pour maîtriser sa vie et lui donner un sens ». Puis place à deux opus de Richard Strauss : la Burlesque pour piano, une œuvre de jeunesse, aux accents brahmsiens, d’une grande difficulté technique (qui permettra au soliste Víkingur Ólafsson de montrer tout son talent). Avant de terminer avec l’une des suites passionnée (et passionnante !) de l’opéra Le chevalier à la rose.
 

Créé en 1976, l’Orchestre National de Lille s’est doté d’un projet artistique ambitieux initié par Jean-Claude Casadesus en direction de tous les publics : diffusion du répertoire, création contemporaine, promotion de jeunes talents, activités pédagogiques et pour le jeune public. Jeune chef d’orchestre français talentueux, Alexandre Bloch en a pris la direction musicale en septembre 2016.