Louise Wailly | Cie Protéo

Résidence de création au Vivat du 5 au 12 novembre 2020

Louise Wailly aurait du créer L'apocalypse selon Günther en octobre et le jouer au Vivat fin novembre (cliquez ici pour en savoir plus).

Le virus puis le confinement en ont décidé autrement. Nous avons néanmoins souhaité donner à Louise la possibilité de créer le spectacle à huis-clos, devant l'équipe du Vivat.

Cette semaine de résidence sur le plateau du Vivat permet donc à Louise Wailly et son équipe de répéter et de jouer le spectacle, sans véritable public mais dans des conditions techniques normales.