vincent weber

résidence laboratoire à la maison des artistes

«  En 2008, durant la tournée du spectacle Turba, chorégraphié par Maguy Marin, j’ai été sujet à des difficultés de concentration qui sont allées, un soir, jusqu’à me faire perdre totalement la mémoire du texte que je devais proférer, m’obligeant à remplacer celui-ci par des improvisations plus ou moins bien maitrisées. Ce soir-là, en plein trou de mémoire et sans raison apparente, l’image d’un champ situé en aval du village où j’ai grandi me revenait obstinément à l’esprit. L’image du champ surgissait et je perdais le fil du spectacle. »

Chorégraphe déjà accueilli plusieurs fois en résidence (notamment en 2017-18, période pendant laquelle il a créé D’après nature dont la première a eu lieu pendant Vivat la danse !), Vincent Weber travaille sur Champ, un récit pour la scène qui sera à la fois celui du trou de mémoire et du lieu auquel celui-ci l’a mené.