Le Bain

Gaëlle Bourges

Un plongeon tête la première dans deux magnifiques tableaux du 16ème siècle. Dans l’un (Diane au bain) la déesse romaine de la chasse, surprise par un homme, le transforme en cerf pour le punir. Dans l’autre (Suzanne au bain du Tintoret, conservé au musée du Louvre-Lens et inspiré d’une histoire issue de l’Ancien Testament) deux vieillards observent en cachette ce qu’ils ne devraient pas voir. Sur fond de ces récits anciens, trois interprètes manipulent des poupées, des objets de toilette et autres accessoires aquatiques pour une initiation espiègle à la représentation des corps dans l’histoire de l’art.

Danseuse et chorégraphe, Gaëlle Bourges déploie depuis une quinzaine d’années un travail qui interroge le regard sur les corps nus féminins. Ses pièces figurent autant de réponses possibles, qui se nourrissent de ses expériences : études de lettres modernes et d’anglais, clown, enseignante, régisseuse plateau, strip-teaseuse, conférencière… Deux de ses créations précédentes, À mon seul désir et Lascaux, ont été accueillies en 2015 et 2016 dans le cadre de Vivat la danse !