Retour aux spectacles

labourer

madeleine fournier

Dans ce solo, Madeleine Fournier cherche à creuser à l’intérieur d’elle pour découvrir sa propre matière et l’origine de son mouvement. Elle s’est ainsi intéressée au pas de bourrée comme figure archétypale et ancestrale de la danse, et a travaillé sur des pratiques accomplies par les femmes de tout temps qu’elle laisse surgir de son inconscient : maternité, violence, travail… Au son de la création musicale de Clément Verceletto, elle dépasse les frontières entre intérieur et extérieur, entre sensation et perception, entre humain et végétal…


Madeleine Fournier s’est formée à la danse au Conservatoire National Régional de Paris et au CNDC d’Angers. Depuis 2008 elle collabore avec Jonas Chéreau (cliquez ici pour découvrir ce que Jonas propose pendant le festival) dans un travail de recherche chorégraphique. Ensemble ils ont créé plusieurs spectacles dont Sous-titre et Sexe symbole (pour approfondir le sens du terme), accueilli au Vivat en 2016.