Retour aux spectacles

Danyel Waro + 1ère partie : Ann O’aro

La Réunion et la langue créole sont à l’honneur, avec cette double affiche réunissant deux musiciens maloyas, ce chant blues rebelle aux origines africaines, malgache et indienne, longtemps interdit sur l’île. Musicien, poète anti-colonial et anti-fasciste, militant au franc-parler souvent surnommé le Brassens réunionnais, Danyel Waro cisèle ses mots avec le même soin, le même amour des choses bien faites qu’il peaufine ses kayambs, ses roulérs ou ses pikérs (instruments traditionnels à percussions). Bercée par la musique de son aîné, Ann O’aro propose un maloya qui tire vers un blues écorché, qui pourrait être résumé par sa voix, capable d’asséner ou de caresser, par une écriture viscérale et par une force d’interprétation peu commune. Deux personnalités pour faire chanter le créole avec une émotion sans pareil.