Retour aux spectacles

C’est la vie

Mohamed El Khatib I Zirlib

Avez-vous déjà remarqué l’absence de terme pour désigner celles et ceux qui ont perdu leur enfant, ces « orphelins à l’envers » ? C’est la vie explore ce vide à la recherche d’un mot en invitant deux comédiens, ayant tous deux perdus un enfant, à témoigner de cette indicible douleur. Une performance qui tient sur le fil de la délicatesse, en équilibre constant entre pudeur et proximité avec le public.

Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane – André Roussin, de l’Académie française