incenses, étape de travail du projet moving alternatives

anne collod... & alters

Anne Collod se plonge dans l’œuvre luxuriante de Ruth Saint-Denis et de son partenaire Ted Shawn. Précurseurs au début du 20e siècle d’une danse à la fois sensuelle et spirituelle nourrie par les apports des danses indiennes et asiatiques, ils créent ensemble une œuvre prolifique traversée par la notion d’altérité et d’exotisme. À partir du travail de transmission des solos (notés en cinétographie Laban) et de leur interprétation, Anne Collod interrogera avec Shantala Shivalingappa, experte en Kuchipudi et formée au Baratha Natyam*, les emprunts, détournements et réécritures effectués par Ruth Saint-Denis. Elles s’intéressent également à la manière dont le Kuchipudi* joue avec les représentations du genre, pour les nourrir et les troubler.

*Le Kuchipudi et le Baratha Natyam sont deux des styles majeurs de la danse classique indienne.


Co-fondatrice du Quatuor Albrecht Knust et collaboratrice de Boris Charmatz ou Laurent Pichaud, Anne Colod s’intéresse à la recréation d’œuvres chorégraphiques du 20e siècle. Après une réinterprétation de Parades and Changes de la chorégraphe américaine Anna Halprin, pionnière de la danse post-moderne, Anne Collod se lance sur les traces des danses macabres dans le Le parlement des invisibles, puis dans l’œuvre de Ruth Saint-Denis avec ce nouveau projet. Ces dernières pièces ont toutes été accueillies au Vivat.

Création du spectacle prévue en juillet à Montpellier Danse.