a love supreme

salva sanchis & anne teresa de keersmaeker

En février 1965, sortait A love supreme, un des albums les plus célébrés et les plus influents de l’histoire du jazz. À partir de quelques structures musicales élémentaires, John Coltrane et ses musiciens explosent toutes les limites de l’improvisation et conquièrent un territoire de liberté éperdue. Fascinés par cette musique légendaire, Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis relèvent le défi d’une traduction chorégraphique littérale, avec quatre jeunes danseurs habités d’une inépuisable vitalité.


En 30 ans de carrière et plus de 40 chorégraphies, Anne Teresa de Keersmaeker s’est imposée comme l’une des grandes figures de la danse contemporaine internationale. Avec sa compagnie Rosas, elle développe un langage chorégraphique qui se distingue par une relation intense entre danse et musique, qu’elle a largement contribué à renouveler.

Diplômé de la première promotion de P.A.R.T.S en 1998, Salva Sanchis travaille dès 2002 pour la Compagnie Rosas, d’abord comme danseur, puis comme chorégraphe. Il crée ses propres pièces (dont Radical Light, en 2016) en s’inspirant lui aussi du lien entre danse et musique.